Un quart des investisseurs belges détiennent toujours des titres-papiers alors que ceux-ci seront supprimés d'ici à la fin 2013, écrit "De Tijd". Ce sont surtout les plus de 55 ans et les investisseurs actifs qui détiennent de tels titres. Deux tiers des personnes qui ont toujours leurs titres chez eux ou dans un coffre de banque comptent les placer sur un compte-titre dans les 12 prochains mois. Mais faut-il déjà renoncer au titre-papier ?