Archives pour juin, 2009

Assurance vie : plus de confort avec l’arbitrage automatique

Les contrats d'assurance vie multisupport vous offrent aujourd'hui de nombreux outils de gestion pour optimiser vos placements dans le temps. L'arbitrage automatique permet ainsi de réorienter votre épargne d'un support à un autre pendant toute la durée de votre contrat.À chaque objectif son option d'arbitrageSelon votre objectif d'épargne, vous pouvez choisir plusieurs options d'arbitrage automatique pour :Dynamiser vos plus-valuesChaque année, les plus-values générées sur le fonds en euros sont basculées, à partir d'un certain seuil, vers un fonds en actions. Avec 2 avantages :- Vous ne risquez que vos gains et préservez votre mise initiale investie sur le fonds en...


La MNRA et Groupe France Mutuelle signent le 16 juin une convention de partenariat afin…

Sur un marché de l'Assurance Santé de plus en plus concurrentiel, la MNRA et France Mutuelle ont conclu un partenariat afin de proposer aux artisans et indépendants une offre à la fois innovante et très avantageuse, tant en terme de cotisations que de prise en charge des remboursements de frais de santé.Ce partenariat, signé le 16 juin 2009, permettra à la MNRA de proposer à ses 300 000 adhérents et à ses futurs clients des garanties en complémentaire santé assurées par France Mutuelle : FC Santé (première mutuelle proposant le principe de Franchise Cautionnée) et SMO (Système Modulaire Optionnel).Une Assurance...


Départs en vacances : préparation, anticipation et citoyenneté !

Départs en vacances : préparation, anticipation et citoyenneté ! Une nouveauté soutenue par les Sapeurs Pompiers de France et la Sécurité Routière pour partir en vacances sereinement ! Votre enfant s'est égaré sur votre lieu de vacances ?... Vous êtes victime d'un accident, d'une perte de connaissance ? Vous vous retrouvez brutalement en état de choc... -> Les secours pourraient ils prévenir rapidement vos proches ? Auraient ils immédiatement les informations vitales vous concernant ?


Comprendre le fonctionnement des dividendes

Pourquoi avons-nous décidé de vendre la ligne sur Pages Jaunes avec une belle plus-value réalisée en 3 mois, à la veille d'une distribution de dividende absolument historique sur une valeur de ce niveau, faisant ressortir un rendement de 12%? Vous trouverez des éléments de réponse dans l'article qui suit : Qu'est-ce qu'un dividende? Quelle fiscalité? Quand? C'est ce que nous allons voir... Pour résumer, les dividendes sont la part des bénéfices distribués aux actionnaires d'une société de capitaux pour rémunérer leur participation au capital et la prise de risque entrepreneurial. Cette part est fonction des bénéfices dégagés l'année passée et de la volonté des dirigeants de privilégier ou non l'autofinancement en distribuant une plus ou moins grande part des bénéfices. La date et le montant des dividendes sont fixés par l'Assemblée Générale des actionnaires qui adopte ou non une résolution de distribution d'une partie de bénéfices engrangés l'année passée ou mis en réserve. En pratique, c'est le Conseil d'administration qui propose le montant du dividende. L'Assemblée Générale autorise ou non cette attribution aux actionnaires. La mise en paiement des dividendes doit avoir lieu dans un délai maximal de neuf mois après la clôture de l'exercice. Une prolongation de ce délai peut toutefois être accordée par ordonnance du président du tribunal de commerce statuant sur requête, à la demande du conseil d'administration ou du directoire. Dans la pratique, la plupart des entreprises distribuent les dividendes entre mai et juillet. Vus les très forts dividendes qui seront distribués en 2009 par rapport aux cours boursiers actuels, on peut s'attendre à un fort rebond du marché juste avant cette période. Le dividende est versé à celui qui détient une action le jour qui précède celui annoncé pour le détachement du coupon. Dans le cas du SRD (Service à Règlement Différé), celui qui achète une action n'en devient propriétaire qu'à la fin du mois. En cas de détachement du dividende entre le jour de négociation et le jour de règlement/livraison, l'acheteur au SRD ne touche pas le dividende. Il reçoit une « indemnité compensatrice » égale au dividende net. Le vendeur au SRD, à l'inverse, doit l'indemnité, débitée en moins-value. Le versement d'un dividende ne change pas la richesse de l'actionnaire sur le moment. En effet, avant d'être distribué, le cours de l'action comprend le montant du dividende (qui figure encore au bilan sous forme d'actifs de trésorerie). Après distribution, le cours de l'action diminue du montant correspondant au dividende par action (appauvrissement de la société, donc diminution de son actif net, déterminant du cours de l'action). Le versement du dividende provoque une baisse du titre du montant du dividende et se voit donc dans la fluctuation du cours de Bourse. « Le dividende vous est directement versé, si vous détenez des titres dits au ?nominatif pur', c'est-à-dire inscrits en compte dans un registre tenu par la société émettrice. Si vous détenez des actions au porteur ou au nominatif administré, le paiement du dividende est fait par virement global aux intermédiaires financiers teneurs de comptes-titres qui le répartissent ensuite entre les différents actionnaires », précise l'Autorité des Marchés Financiers dans un de ses guides pédagogiques. Le dividende peut être réglé en espèces ou en titres. En effet, une société peut très bien proposer à ses actionnaires de souscrire à des actions nouvelles en échange des dividendes. Cela reste toutefois une option rarement exercée du fait de son caractère « dilutif ». La politique de distribution des dividendes doit être un de vos critères d'analyse lorsque vous considérez l'achat d'une action. Mais il ne doit pas être le seul. Car cela relève d'un geste conjoncturel. Rien ne présage la pérennité d'une politique de versement des dividendes. En effet, ce n'est pas parce qu'une société a versé des dividendes depuis des années qu'elle choisira ou sera en mesure de le faire les prochaines années. Le montant du dividende indiqué dans les cotes correspond au dernier distribué. Il ne préjuge en rien de celui de l'exercice en cours. Il ne fait donc pas acheter une action en fonction de son rendement, variable d'une année sur l'autre. Une politique de distribution n'est pas forcément un choix opportun sur le long terme car, ce faisant, la société risque de se priver de ressources pour son développement futur. Il faut donc bien regarder la politique d'autofinancement des investissements d'une société en parallèle de sa stratégie de distribution de dividendes aux actionnaires. En matière fiscale, il faut savoir que le traitement est différent sur un compte-titres et sur un PEA. Nous vous renvoyons aux textes en vigueur, à la réforme de l'avoir fiscal du 1er janvier 2005 mais aussi à la loi de Finances 2008 qui propose une alternative aux contribuables. Selon ce dernier texte, dans le cadre d'une détention hors PEA, pour les dividendes versés depuis le 1er janvier 2008, le contribuable peut choisir entre la taxation à l'impôt sur le revenu selon le barème progressif et un prélèvement de 29 % (prélèvement libératoire de 18 % majoré des cotisations sociales de 11 %) sur leur montant brut sans droit à crédit d'impôt, effectué par sa banque lors de l'encaissement. Le contribuable qui souhaite bénéficier de cette option doit l'indiquer à son intermédiaire financier pour chaque encaissement et non pour l'ensemble de son portefeuille. A défaut de demande notifiée par le contribuable à son intermédiaire financier, ses dividendes seront imposés au barème progressif après les abattements qui restent les mêmes qu'en 2007. On parle dans ce cas d'une déduction d'un abattement de 40 % et d'un abattement forfaitaire annuel de 1 525 euros pour un célibataire ou de 3 050 euros pour un couple. Le revenu global du contribuable bénéficie en outre d'un crédit d'impôt égal à 50 % du montant des dividendes perçus (plafonné à 115 euros pour une personne seule et 230 pour un couple soumis à imposition commune). Francebourse.com

Assurland – L’assureur écolo La Parisienne est sur Assurland !

Assurland - L'assureur écolo La Parisienne est sur Assurland ! La Parisienne est un assureur qui s’engage dans le développement durable. Retrouvez-le dès maintenant sur Assurland ! Cet assureur auto distribue un produit d’assurance automobile unique sur le marché : La Parisienne récompense les conduteurs de véhicule faiblement émetteur de CO2 et dont l'utilisation annuelle est fortement limitée.


Obligations : ventes privées chez LinXea

LinXea premier courtier en ligne à avoir initié des frais de gestion réduits sur ses contrats d'assurance vie propose un vaste choix d'obligations sur son contrat LinXea Vie.L'offre est large mais limitée en montant et en temps : La plupart des obligations sont clôturées en quelques heures , voir en quelques minutes...Le principe est simple : Seuls les epargnants inscrits sur la liste de diffusion Obligations reçoivent les offres par email de manière confidentielle.Les premiers emails à avoir répondu son sélectionnés pour faire partie de l'enveloppe allouée par l'assureur (GENERALI).Pour en savoir plus : http://www.linxea.com/obligations.php (http://www.linxea.com/obligations.php) Site :...


Web conférences Business Document sur le thème : Comment optimiser la création de vos …

À vos agendas !Mardi 16 juin 2009 de 10h30 à 11h30 Jeudi 25 juin 2009 de 15h30 à 16h30Web conférences Business Document sur le thème :Comment optimiser la création de vos courriers de gestion de sinistres ?Les Progiciels d'assurance, en particulier dans le domaine de l'IARD, n'apportent souvent que des fonctions limitées pour la rédaction des courriers de gestion des sinistres. #8232;Au travers d'une Web conférence dédiée au secteur de l'assurance, plus particulièrement dans le cadre du traitement des sinistres, Business Document vous propose d'assister à la présentation et à la démonstration de son offre qui répond aux besoins...


Votre entreprise est elle assurée au meilleur prix ?

> Risques, garanties, franchises… pas toujours facile de s'y retrouver et surtout d'y trouver son compte. Le marché des assurances reste particulièrement opaque. Résultat : les contrats souscrits par les entreprises sont souvent au-dessus du prix du marché. « Dans ce domaine, les sociétés subissent plus qu'elles ne décident », explique Bernard Gloux-Stevens, directeur du développement, « d'autant que les intermédiaires pèchent parfois par un manque de transparence qui ouvre la porte à une dérive tarifaire ». > Depuis 1992, Audit Chorus Conseil, cabinet d'audit des risques et des programmes d'assurances de l'entreprise, aide les décideurs à y voir plus...


Petit déjeuner débat Opinions d’assureurs au Press Club de France le 24 juin

L'assurance, comme la majorité des secteurs d'activité, évolue dans un contexte économique difficile ces temps-ci. Le secteur se concentre, la concurrence entre acteurs s'intensifie. En plus de cette conjoncture maussade, le secteur doit faire face aux mutations des comportements et habitudes de consommation des assurés. L'assuré, aujourd'hui, est un consommateur averti soucieux d'une meilleure information et d'une grande liberté de choix. Il souhaite avant tout de la transparence et est désormais mobile. Il n'hésite plus à changer d'assureur si l'offre ne correspond pas à ses attentes ou ses valeurs. Le secteur de l'assurance doit faire face à un public de...


Le palmarès des assureurs préférés des français

Le palmarès des assureurs préférés des français Paris, le 3 juin 2009 Dans sa communication externe, un célèbre assureur se donnait pour ambition d’être l’assureur préféré des Français. Grâce à Opinion Assurances (http://www.opinion-assurances.fr/)(http://www.opinion-assurance.com/ (http://www.opinion-assurance.com/)), il est désormais possible de connaître le palmarès des assureurs français préférés des consommateurs.


Un comparateur d’assurances vie indépendant sur LinXea

LinXea en partenariat avec Observer a intégré sur son site web un comparateur objectif et independant permettant de choisir parmi 170 assurances vie.Entièrement au service du consommateur, le Comparateur d'Assurance-Vie est totalement indépendant de LinXeaSa mission : Permettre à l'internaute en recherche d'informations sur l'assurance-vie de choisir un contrat réellement adapté à ses besoins d'épargnant.Comment ? Grâce à un comparateur exclusif qui calcule pour chaque internaute la pertinence de différents contrats d'assurance-vie du marché (plus de 170) selon sa propre situation d'épargnant, et qui lui propose un classement personnalisé et une mise en relation avec les compagnies distribuant les contrats...


Interview Gan Patrimoine – Comparavie.fr

Interview Gan Patrimoine - Comparavie.fr La société Gan Patrimoine a accepté de répondre aux questions de Comparavie. Pouvez-vous présenter aux internautes de Comparavie la société Gan Patrimoine ? Gan Patrimoine est une société d’assurance vie spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine (http://www.comparavie.fr/lexique/gestion-de-patrimoine-et-assurance-vie.php). Nos conseillers se déplacent à votre domicile pour traiter avec...


Nouveautés dans la gamme LinXea – Comparavie.fr

Nouveautés dans la gamme LinXea - Comparavie.fr Comparavie le guide comparatif de l'assurance vie (http://www.comparavie.fr/comparatif-assurance-vie.php) en ligne vous communique aujourd'hui les dernière nouveautés des contrats d'assurance vie (http://www.comparavie.fr/actualite-assurance-vie.php) de la gamme LinXea.


« LinXea : Les bonnes affaires de l’assurance vie »

Communiqué de presse LinXea du 03 Juin 2009 «LinXea : Les bonnes affaires de l'assurance vie» LinXea vie courtier en ligne sur internet depuis 2001 a choisi de diversifier son offre Assurance vie afin de permettre à ses clients (Plus de 8000 clients à ce jour pour plus de 240 000 000 d'euros d'encours) de ne pas mettre « tous leurs œufs dans le même panier » et profiter des opportunités offertes par chaque assureur. LinXea vous présente donc les offres disponibles ce...


Soyez un citoyen responsable ; aidez les secours à sauver des vies… à sauver VOTRE vie !