Il ne devrait pas y avoir de négociation sur les 920 licenciements annoncés chez Belfius d'ici la fin de l'année, a-t-on appris de sources syndicales. Il n'y aura pas de négociation tant qu'il n'y aura pas de plan d'action clair sur la table, précise-t-on.