La validation par la Commission européenne du plan révisé de résolution ordonnée de Dexia soumis par les Etats belge, français et luxembourgeois "constitue une étape décisive pour le groupe", estime lundi la banque résiduelle dans un communiqué. Cela permettra d'éviter la matérialisation du risque systémique que représenterait, à l'échelle de la zone Euro et en première ligne pour les Etats garants, une dissolution immédiate du groupe, souligne-t-on.