Les députés suisses ont adopté jeudi des normes plus strictes pour les deux grandes banques du pays, UBS et Credit Suisse, qui devront considérablement relever leurs fonds propres pour éviter une faillite qui aurait des répercussions considérables pour la Confédération.