Tout a commencé en septembre dernier, quand l’entreprise multinationale de crédits Equifax rend publique l’information d’une grave violation de ses données. Les pirates seraient parvenus à se procurer les informations de pas moins de 143 millions …