La compagnie irlandaise table sur 4 millions de passagers en moins par rapport à ses prévisions d’ici mars 2019. C’était prévisible : en manque de pilotes disponibles, Ryanair a annoncé mercredi l’annulation de nouveaux vols entre novembre et mars …