2016 est une année dont les agriculteurs belges se souviendront longtemps. Mais pas pour de bonnes raisons. Marquée par un printemps trop humide