Volkswagen loue actuellement 37 terrains aux Etats-Unis, dont certains dans le désert californien, où il stationne les quelque 300.000 véhicules