La direction du groupe Mestdagh entend se séparer de 450 travailleurs sur les quelque 2.500 actuellement engagés. Les départs volontaires et à la