Les impôts et taxes perçus lors de la détention d’un immeuble sont souvent sous-estimés. Or, cette taxation peut souvent être lourde de conséquences.