Proximus s'est excusé lundi pour le contenu "inapproprié" de messages publiés dimanche sur son compte Twitter. Un de ses collaborateurs s'est