La Région wallonne, la direction d’ArcelorMittal et les syndicats sont parvenus, après une semaine de négociations, à un projet d’accord sur le plan industriel lié à la restructuration de l’entreprise flémalloise, Lakshmi Mittal souhaitant se séparer de 845 équivalents temps plein.