Les responsables d'ArcelorMittal ont annoncé jeudi que les lignes mises dans la balance dans le cadre du rachat du site intégré italien d'Ilva