Renforcée par le mouvement #MeToo, de plus en plus de constructeurs ont renoncé aux hôtesses légèrement vêtues pour attirer un public majoritairement masculin.