La banque britannique Barclays a trouvé un accord aux Etats-Unis prévoyant une pénalité financière de 2 milliards de dollars pour solder une