Le Français Mark Karpeles s’est dit « innocent » mardi au tribunal de Tokyo lors de la première audience de son procès pour des transactions