La Bourse de Tokyo, qui rouvrait mardi après un long week-end, a fini sur une note positive, encouragée par les bonnes performances de Wall Street, le Nikkei atteignant même son plus haut niveau de clôture depuis novembre 1991.