La société britannique Cambridge Analytica (CA), au coeur d'un scandale sur les données d'utilisateurs de Facebook, a annoncé mercredi avoir