Très peu de possesseurs de voiture de société semblent tentés par les alternatives que leur propose le gouvernement via l'allocation de mobilité,