Depuis plusieurs mois, « La Libre » suit pas à pas un ouvrier et un employé de Caterpillar Gosselies, tous deux délégués syndicaux. A échéances régulières, nous avons vu comment ils ont vécu la mort annoncée du site. Voici le quatrième et dernier …