Le volet agricole de l’accord de libre-échange avec les pays du Mercosur (Paraguay, Uruguay, Argentine, Brésil) « n’est pas acceptable dans son état actuel », a estimé mardi matin le Premier ministre Charles Michel à quelques heures d’une réunion …