De nombreux cheminots figurent sur la liste des métiers pénibles au sein de la fonction publique, de même que les facteurs, les lamaneurs