L’homme le plus riche de France Bernard Arnault et son groupe LVMH, le géant mondial du luxe, sont cités à leur tour mercredi dans les révélations des « Paradise Papers », le quotidien Le Monde affirmant que M. Arnault aurait placé « des actifs dans six paradis fiscaux différents ».