Le câblo-opérateur américain ComCast, qui avait jeté l’éponge en décembre dans la course au rachat d’une partie du groupe 21st Century Fox,