Le vice est parfois dans la convention de transaction qui suit la rupture d’un contrat de travail.