Les prêteurs ne respectent pas la nouvelle législation, estime Test-Achats. Febelfin conteste.