Le constructeur automobile allemand Daimler aurait manipulé deux types de moteurs pour les faire paraître moins polluants lors des contrôles,