Le ministre de l’Agriculture tire un premier bilan positif de sa mission économique dans la capitale chinoise : une première ouverture a été obtenue pour l’exportation de bœuf, mais aussi de volaille. Quant au porc, de nouveaux abattoirs devraient recevoir le droit d’exporter leurs produits en Chine, avec notamment, une autorisation particulière pour le pied de porc.