Les banques belges KBC et Degroof Petercam auraient investi quelque 61 millions de dollars dans le secteur des armes nucléaires, selon l'édition