Des coopérateurs d’Arco souhaitant récupérer la totalité de leur capital ont mis en demeure le gouvernement. Mercredi matin, ils se sont rendus