Ryanair s'attend à un "mauvais été" pour les voyageurs dans le ciel européen, avec de nombreuses grèves d'autres compagnies ou de contrôleurs