Certains problèmes "très limités" se sont produits au niveau des paiements électroniques, a confirmé lundi Worldline, la société qui gère les