A partir du 1er mai, les ventes forcées ou sur faillite n’auront plus droit à la faculté de surenchère. Elles devront être réalisées en une seule séance. Le temps que le pli soit pris, il y aura sans doute de bonnes affaires à réaliser. …