Plusieurs dizaines de milliers de gigaoctets de données seraient publiées sur le Web chaque seconde, des données certes quantifiables, mais tellement nombreuses que leur volume reste difficile à appréhender par le cerveau humain. Si la collecte et …