Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevêdo, a mis en garde lundi à Brasilia contre le risque d'une escalade des "représailles", après la décision des États-Unis d'imposer des taxes douanières sur l'acier et d'aluminium.