L’agence américaine de crédit Equifax a revu à la hausse, à 145,5 millions, le nombre de clients touchés aux Etats-unis par un piratage massif, qui est dû, selon son ex-PDG, à une faille informatique que l’entreprise n’a pas su corriger, a-t-on …