Nombres de vues, financement, contenus… Facebook a fourni lundi des détails sur les mystérieux messages payés par des intérêts russes, susceptibles d’avoir servi à manipuler l’opinion américaine au moment de l’élection présidentielle de 2016. Dans …