L’histoire récente de l’hôtel ressemble un peu à celle du Sheraton, place Rogier, mis en faillite mi-décembre 2016, quelque 200 pertes d’emplois à la clé.