Le conseil des ministres a approuvé vendredi un avant-projet d’arrêté royal visant à appliquer le taux de TVA réduit de 6% aux produits d’hygiène féminine. Ces produits sont aujourd’hui soumis à un taux de TVA de 21%, une ‘taxe tampon’ dénoncée …