L’Etat français a engagé jeudi la vente de 4,73% du capital du constructeur Renault acquis il y a deux ans pour imposer les droits de vote double en assemblée générale, a indiqué l’Agence des participations de l’Etat (APE). Cette cession, réalisée …