Le fondateur et patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a réitéré mercredi soir son "mea culpa" à propos de la fuite de données organisée et exploitée par la société Cambridge Analytica. Après un long préambule destiné à rappeler les objectifs ...