L'Union européenne a accepté jeudi les garanties avancées par Gazprom, qui était visé par une enquête pour abus de position dominante dans huit