Le géant russe Gazprom a annoncé vendredi vouloir obtenir devant une cour d'arbitrage internationale la rupture de son contrat avec l'Ukraine, à qui elle a refusé de reprendre ses livraisons de gaz cette semaine.