General Motors (GM) va supprimer plus d'un millier d'emplois dans une usine de production américaine pour s'adapter au tassement de la demande