La moitié des nouveaux membres des conseils d’administration du S&P500 sont des femmes ou des personnes issues de minorités.