La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a proposé mardi de donner du temps aux pays de la zone euro pour solder le désaccord sur la question de la dette grecque, à un moment où le ministre français Bruno Le Maire multiplie les contacts.