La volonté du président américain de taxer les importations d'acier et d'aluminium ne fait vraiment pas consensus, y compris dans son propre camp politique.