Il fallait encore que Donald la ramène ! Et en Europe, la réplique de Jean-Claude ne vaut pas mieux. Tel est le sentiment qui prévaut parmi les constructeurs automobiles au Salon de Genève. Avec la crise du diesel, les menaces protectionnistes sur ...