Depuis le 1er janvier 2018, en Wallonie, dans certains cas, acheter un bien immobilier, est plus intéressant que l’année dernière. Le ministre Jean-Luc Crucke (MR) y voit un effet de sa réforme fiscale.